Pouvoirs publics et entreprises dans le même viseur

Renaud SAINT-ANDRÉ

La section laitière de la FDSEA conserve l’objectif d’un prix du lait minimum payé 340 euros par 1 000 litres. 

Sur les douze derniers mois, les charges des producteurs laitiers ont augmenté de 30 % (en raison notamment de la flambée des cours des matières premières). Parallèlement, le lait est toujours acheté moins cher, comme le dénonce la section laitière de la FDSEA, réunie jeudi à Aurillac. Joël Juéry, animateur régional du syndicat, livre des chiffres sous forme de graphiques qui parlent d’eux-mêmes. Le prix de base payé à l’année ne dépasse pas en moyenne les 312,56 €/1 000 li­tres, dans une fourchette pour les entreprises présentes dans le Cantal variant de 290 € à 317,80 €. “Avec une flexibilité revue à la baisse tout au long de l’année”, précise la section laitière.  Les projections 2013 ne sont pas plus brillantes avec 314,56 € de moyenne, si rien ne change vraiment. Loin des 340 € exigés par le syndicat qui ne renonce pas à cet objectif et fait de la défense de la marge du producteur une priorité.

 Le principe de l’offre et la demande est déréglé : malgré les besoins en lait, les entreprises n’offrent pas un prix rémunérateur.

Curieux hasard

“Ce qui est inadmissible, c’est d’entendre dire lors du dernier Criel que les entreprises ne veulent plus discuter qu’avec les OP (NDLR : les organisations de producteurs) et de voir que les pouvoirs publics acquiescent - à commencer par le ministre - alors que chacun sait qu’elles ne sont pas en place”, accuse Chantal Cor, présidente de la section laitière du Cantal.  Elle soupçonne en outre que les baisses annoncées cette semaine(1), pendant le scrutin officiel des élections chambre, soit sciemment orchestrées pour tenter de déstabiliser le syndicat majoritaire. “Diviser pour mieux régner”, s’indigne Chantal Cor.

(1) Et qui risquent de compliquer les tractations des transformateurs avec la distribution.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires