Prix de la viande : Les négociations échouent, les blocages perdurent

La réunion entre éleveurs bovins, industriels et distributeurs de viande, réunis pour dégager un compromis sur les prix de la viande, s'est terminée sur un échec, estime Pierre Chevalier, président de la Fédération nationale bovine.

« Les travaux de l'interprofession vont dans le bon sens mais il reste des points en suspens », a déclaré Pierre Chevalier à l'issue d'une rencontre entre tous les acteurs de la filière bovine. Compte tenu de ces interrogations la FNB a estimé qu'il n'était pas possible de lever les barrages.

Parmi des points en suspens, M. Chevalier évoque notamment une « application rapide d'une augmentation des prix à la production ». Même si la hausse de 60 centimes le kilo de carcasse réclamée par les éleveurs ne pourra se faire « que sur plusieurs mois », M. Chevalier a dit attendre vendredi, jour de sortie de la grille des prix du groupe Bigard, pour juger si les producteurs ont été entendus ou pas. « Le groupe fait 42% du marché des abattoirs, c'est lui qui décide des prix », a-t-il fait valoir. Les négociations doivent se prolonger dans l'après-midi.

De son côté, Dominique Langlois, président de l'interprofession (Interbev) s'est félicité de la « présence de tous les acteurs de la filière » à cette réunion, une première depuis plusieurs semaines.

Seul absent notable, Jean-Paul Bigard, président du syndicat des industriels de la viande (SNIV), et première cible des manifestants. Il était représenté par le directeur général du groupe Bigard.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires