Scandale du cheval : une perte de plus d'un million d'euros pour Findus France

Le groupe Findus a vu depuis sa filiale française subir des pertes "de plus d'un million d'euros", selon le directeur général de Findus France dans un entretien à LSA.

Ce chiffre ne prend pas en compte le montant des test ADN que le groupe réalise actuellement "sur 100%" de ses produits contenant de la viande de boeuf, indique Matthieu Lambeaux. "Notre premier objectif est de regagner cette confiance des consommateurs" et "nous ferons tout pour rassurer nos clients" explique-t-il.

En plus de l'extension de ses auto-contrôles "avec des audits internes et externes", Findus entend ainsi "reprendre le contrôle de la filière" bovine en raccourcissant sa chaîne d'approvisionnement "afin de passer de l'animal à l'abattoir puis à l'usine sans autre intermédiaire", annonce le responsable de la marque.

Findus a annoncé jeudi soir dans un communiqué qu'il allait apposer la certification VBF (viande bovine française) sur "100% des plats cuisinés à base de viande de boeuf", à partir de la fin du mois de mars.

Le groupe lance à partir de vendredi une campagne de presse nationale pour rendre publiques les mesures qu'il a adoptées.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires