Sécheresse : La FNB demande un report des annuités

La Fédération nationale bovine (FNB) revendique un report des annuités en fin de tableau avec « des frais financiers pris en charge par les pouvoirs publics ».

Ce report d'annuité permettrait aux éleveurs de couvrir les dépenses liées aux achats de fourrage du fait de la sécheresse. En effet, comme l'affirme la FNB, « le vrai souci n'est pas de trouver de la paille, mais de pouvoir la payer ». Le montant de ces achats de fourrage varie en fonction des zones d'élevage. Il serait, selon la fédération, de l'ordre de 10 000 à 20 000€, soit une à deux fois le revenu d'une exploitation.

Depuis le 16 août et jusqu'à la fin du mois, la FNB et son président Pierre Chevalier se déplacent en France (Gers, Aveyron, Calvados, Puy-de-Dôme, Saône-et-Loire, Lorraine, Maine-et-Loire) dans le but de « faire le point sur la situation des exploitations ».

Pour la FNB, « deux vrais problèmes ressortent aujourd'hui : l'insuffisance des cours par rapport aux coûts de production et les surcoûts liés à la sécheresse dans un contexte de revenus faibles depuis déjà 4 ans ».

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires