Sécheresse : Les éleveurs de 65 départements pourront toucher des indemnités

Les éleveurs de bétail de soixante cinq départements pourront potentiellement toucher des indemnités en raison de la sécheresse de ce printemps, annonce le ministère de l'Agriculture.

Le comité national de l'assurance en agriculture (CNAA) qui s'est réuni jeudi pour la troisième fois a donné son feu vert à 17 départements, en plus de ceux qu'il avait déjà déclaré éligibles les 12 et 28 juillet.

Les éleveurs toucheront un acompte le 15 septembre, a réaffirmé le ministère. Les agriculteurs seront indemnisés par le Fonds national de gestion des risques en agriculture (anciennement Fonds national de gestion des calamités agricoles). Ce fonds est doté d'une enveloppe de 200 millions d'euros mais le montant total des indemnisations sera connu après une évaluation des pertes à la fin de l'année.

Le président de la FNSEA, Xavier Beulin a estimé jeudi lors d'une conférence de presse à Nantes entre 700 et 800 millions d'euros le montant des indemnités à verser. Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, s'est déjà déclaré prêt à apporter une rallonge: « S'il faut davantage, nous serons présents au rendez-vous et les trésoreries seront abondées comme elles doivent l'être pour soutenir les éleveurs », avait-il déclaré à la mi-juillet.

Dans un communiqué, la Confédération paysanne, syndicat minoritaire agricole, dénonce « la complexité de la procédure » qui ne vise « qu'à exclure un grand nombre de producteurs » du dispositif. Le syndicat regrette également « la faiblesse des moyens mis en oeuvre » alors que les éleveurs devront débourser, selon lui, deux milliards d'euros pour l'achat de fourrages.

Le syndicat réclame « une procédure simplifiée, dans un cadre mutualiste, qui prenne en compte la réalité des pertes et des surcoûts pour l'ensemble des producteurs ». Pour être éligibles, les éleveurs doivent présenter des pertes supérieures à 30% de leurs revenus bruts d'exploitation et déposer leur dossier auprès des directions départementales des territoires (DDT) qui feront remonter l'information au niveau national.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires