Section équine de GDS Creuse : Suivi sanitaire des chevaux de traits par GDS Creuse

Christian PETIT

Section équine de GDS Creuse : Suivi sanitaire des chevaux de traits par GDS Creuse

Réunie ce 08 décembre, la section équine de GDS Creuse avec le Syndicat des éleveurs de chevaux de traits ont fait le bilan du suivi sanitaire collectif et programmé la campagne à venir.

Maîtrise de l'artérite virale et de la métrite contagieuse équine et autres projets

Comme chaque année, la section équine de GDS Creuse s'est réunie afin de faire le point sur la campagne écoulée et programmer celle à venir en fonction du bilan et des perspectives.

Une bonne implication des détenteurs d'étalons…

Suivant la volonté exprimée par le Syndicat des éleveurs de chevaux de trait de la Creuse et confirmée par l'arrêté du 17 décembre 2009 rendant obligatoire les recherches artérite virale équine (AVE) et métrite contagieuse équine (MCE), tous les étalons de trait pratiquant la monte publique ont fait l'objet d'un dépistage AVE et MCE, au cours de la journée collective de prélèvements à l'occasion de l'approbation des étalons, ou chez leurs détenteurs. Sur les 59 étalons de trait creusois recensés chez 44 détenteurs, 39 étalons pour 28 détenteurs ont fait l'objet de contrôles AVE et MCE (33 étalons pour 23 détenteurs à la journée collective de prélèvement, 6 étalons pour 5 détenteurs chez leurs détenteurs). Les 20 étalons restants correspondent à des animaux vendus hors département, morts, ne pratiquant plus la monte publique ou ne saillissant plus.

… avec des résultats favorables

L'ensemble des résultats s'est avéré favorable. Cela confirme la bonne situation de notre département vis à vis de ces pathologies. Ce statut très favorable, au-delà de l'intérêt sanitaire, permet la poursuite de la journée annuelle de rassemblement avec les avantages techniques et financiers en matière de prélèvements pour le dépistage mais aussi pour les autres besoins pour l'approbation des étalons.

Une volonté de pérenniser cette action…

Les participants à cette commission équine ont exprimé unanimement leur volonté de maintenir cette action. En effet, la résurgence d'une ou l'autre de ces deux maladies ne ferait qu'accentuer le contexte difficile du moment. GDS Creuse s'engage à assurer, comme les années passées, l'organisation de cette action sur notre département, une information individuelle sera réalisée, d'une part, aux adhérents du Syndicat des éleveurs de chevaux de traits (à partir d'une liste exhaustive transmise par celui-ci) et, d'autre part, à tous les étalonniers pratiquant la monte publique. Parallèlement, GDS Creuse, en collaboration avec la DDCSPP, assurera la gestion des résultats.

… avec la recherche d'un coût maîtrisé

Afin de maîtriser au mieux, d'une part les coûts de prélèvements de cette action et d'autre part de prendre en compte la baisse des effectifs des chevaux de traits dans notre département, les encadrements financiers de l'action de dépistage collectif AVE/MCE et de la cotisation ont été redéfinis.
En ce qui concerne les frais de prélèvements, jusqu'alors réglés directement par le Syndicat des éleveurs de chevaux de trait de la Creuse aux vétérinaires, ils seront gérés suivant le système tiers payant de GDS Creuse (GDS Creuse règle directement les frais de prélèvements aux vétérinaires et facture au Syndicat des éleveurs de chevaux de trait de la Creuse la partie restant à sa charge). La mise en place de cette formule permet d'effectuer une demande d'avenant à la convention avec le Conseil Général incluant la prise en charge à hauteur de 50% de ces frais de prélèvements. Cette possibilité semble envisageable car elle est compatible avec le volume annuel de l'enveloppe allouée à cette action.

Comme pour les autres sections, une actualisation de la cotisation GDS Creuse en fonction du nombre d'animaux

En ce qui concerne le mode de calcul de la cotisation annuelle du syndicat, il est rappelé que celle-ci avait été fixée en commission équine de 2008 pour un montant de 1.500 € pour un effectif de 1.480 juments, soit un équivalent d'1 € par jument. Il est retenu d'appliquer ce mode de calcul, pour les cotisations à venir, qui prend en compte l'évolution des effectifs et qui, par ailleurs, est appliqué aux autres espèces au sein de GDS Creuse. Le montant des cotisations est fixé annuellement, début décembre, par le conseil d'administration de GDS Creuse, avec, sauf cas particuliers, une actualisation fonction de l'inflation annuelle. Pour déterminer cette cotisation, le Syndicat des éleveurs de chevaux de traits s'engage à transmettre à GDS Creuse en décembre de chaque année les effectifs devant servir d'assiette à l'appel de la cotisation pour l'année écoulée.

Vaccination et traitements antiparasitaires au menu des réflexions

Thierry Jamot a interrogé la commission sur les possibilités d'action collective vis à vis d'autres problématiques comme la vaccination (tétanos, grippe, rhinopneumonie) ou la gestion du parasitisme.
Pour les vaccinations, nous sommes dans le cadre de la relation directe vétérinaire traitant éleveur. Les pistes d'amélioration, notamment coûts d'intervention passe par une limitation des déplacements, donc, les possibilités de réalisation lors de rassemblement d'animaux ou à l'occasion d'autres interventions vétérinaires sur le même animal. Cela passe par une concertation plus étroite entre les éleveurs et les vétérinaires intervenants. Le Syndicat des éleveurs de chevaux de traits va recenser les possibilités en la matière.
Pour la maîtrise du parasitisme interne, Anne Dubois, représentante du Groupement Technique Vétérinaire de la Creuse a indiqué que cette problématique fait l'objet d'une approche différente de ce qui se pratiquait par le passé, à savoir le conseil de traitement systématique de tous les chevaux au sein de son élevage. Le concept développé actuellement prend en compte la connaissance du niveau d'infestation de chaque cheval, à partir de coprologie réalisée individuellement. Elle précise qu'elle a observé que les traitements étaient souvent à réaliser que sur une faible proportion des effectifs. Il est retenu qu'une communication écrite par ses soins sera diffusée sur ce sujet par GDS Creuse et par le Syndicat des éleveurs de chevaux de traits à ses adhérents.

Un engagement individuel, une implication collective

Le bon déroulement et l'accomplissement de ces différentes actions passent par une volonté collective et un engagement individuel de chacun qui sont les deux piliers de la réussite et de la maîtrise de toute entreprise sanitaire. Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter votre vétérinaire et GDS Creuse.

Source GDS de la Creuse

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires