Suivi sanitaire des chevaux de traits : le plan de maîtrise MCE et AVE en Creuse

Christian PETIT

Suivi sanitaire des chevaux de traits : le plan de maîtrise MCE et AVE en Creuse

Section équine GDS Creuse => La section équine de GDS Creuse s’est réunie ce 24 janvier pour faire le bilan du suivi sanitaire collectif et programmer la campagne à venir.

Abattage et suivi des traitements médicamenteux des équidés

Au cours decette section équine, la DDCSPP a fait le point sur le contrôle ante mortem des équidés à l’abattage. Ilest basé sur l’examen de l’animal vivant (identification, propreté, état debonne santé et bien-être animal) et sur l’ICA (information de la chaînealimentaire) qui concerne les traitements médicamenteux dont le cheval a faitl’objet.

 

Un formulairede suivi médicamenteux avec tout document d’identification d'équidé

Depuis 2001,la réglementation européenne relative à la pharmacie vétérinaire impose laprésentation d’un feuillet d’administration de médicamentsvétérinaires pour les chevaux présentés à l’abattoir. Il existeaujourd’hui en France deux types de  feuillet en circulation : le français depuis 2000 et l’européen inséré dans les livrets deschevaux de sang édités à partir de 2010 et des chevaux de trait, ânes et ONC (équidéd’origine non constatée) édités à partir de 2011. Tout document d’identification d'un équidé doit présenter un formulairede suivi médicamenteux. Les médicaments définis par le règlement européenqui pourraient être administrés à un cheval doivent y être consignés. C'est àcet endroit que le propriétaire d'un équidé peut choisir de l'exclure de laconsommation humaine.

Unenouvelle note de service concernant l'abattage des équidés le 4 novembre 2013

Face auxcrises liées à la viande équine, la DGAl a renforcé les contrôles des équidésarrivant en abattoir. Une note de service du 04/11/2013 apporte des précisionsquant à l'application du règlement européen 504/2008 concernant certainesrègles d'éligibilité à l'abattage des équidés afin de faciliter le contrôle desdocuments d'identification par les inspecteurs. Les nouvelles consignes ontpour but la non-présentation en abattoir d'animaux ayant fait l'objet d'unerupture dans leur chaîne de traçabilité. Il s'agit notamment d'animauxidentifiés tardivement, de ceux accompagnés par un document d'identificationduplicata ou de remplacement, ou de certains animaux dont le feuillet « traitementmédicamenteux » n'a pas été inséré dans les délais. Le détail de cespoints vous sera développé dans un prochain article commun avec la DDCSPP.

Comme chaque année, la section équine de GDS Creuse s’est réunie afin de faire le point sur la campagne écoulée et programmer celle à venir en fonction du bilan et des perspectives. En relation avec l’actualité 2013, la DDCSPP a fait un point sur l’abattage et le suivi des traitements médicamenteux des équidés (cf. encadré).

Le suivi de la métrite contagieuse équine (MCE) et l’artérite virale équine (AVE) en Creuse

Nous avons créé une section équine en 1996 face aux épisodes de MCE survenus en Creuse de 1996 à 1998. Son objectif est le contrôle des étalons utilisés en monte publique afin d’éviter la propagation de maladies et ainsi protéger les juments. Appuyée sur le syndicat des éleveurs de chevaux de traits de la Creuse, nous réunissons dans cette section les intervenants impliqués dans la gestion sanitaire des chevaux lourds : le service santé animale de la DDCSPP, le laboratoire départemental d’analyses (LDA), les vétérinaires, l’union des éleveurs de chevaux de trait du Limousin (UTL).

Une prévention vis à vis de la MCE et de l’AVE

La MCE est une maladie bactérienne transmissible sexuellement par la semence d’un étalon infecté. Les juments infectées développent une endométrite. Leur fertilité peut en être altérée. Les juments gestantes transmettent la bactérie au fœtus pouvant entraîner des avortements, des mortalités en bas-âge.

L’AVE est une maladie virale qui a provoqué une épizootie en Normandie durant l’été 2007 (plus de 200 chevaux touchés), avec un épisode de fièvre, des symptômes sur des adultes et des mortalités de poulains de moins d’un mois. La contamination intervient par voie respiratoire (1 milliard de virus environ par ml d’écoulement nasal), par voie sexuelle (voie vénérienne directe ou insémination par du sperme congelé ou réfrigéré) ou de manière indirecte par le matériel de soin ou d’élevage (barre de monte, tord-nez…).La prévention par rapport à ces deux maladies implique le dépistage chez les étalons.

Suivi sanitaire des chevaux de traits : le plan de maîtrise MCE et AVE en Creuse

En Creuse, une obligation de dépistage MCE et AVE pour tous les étalons de trait…

La MCE et l’AVEconstituent des risques sanitaires majeurs pour lesquels une préventioncollective est essentielle comme l’ont montré les épisodes creusois 1996-1998de MCE ou l’épisode 2007 d’AVE. Face à ces menaces, une réglementationnationale impose le contrôle systématique des étalons vis à vis de ces deuxmaladies sauf pour les races de traitet les poneys, essentiellement pour des raisons de faisabilité et de coût. Pourles chevaux de trait, la situation est variable suivant les races. Certainsstud-books imposent ce dépistage, d’autres non. Face à cette situation, afin demaintenir la bonne situation sanitaire de notre département, la section équinede GDS Creuse du 04 novembre 2008 a demandé la prise d’un arrêté préfectoralrendant obligatoire le dépistage de la MCE et de l’AVE sur l’ensemble desétalons de trait réalisant de la monte publique en Creuse.

… avec une action collective organisée par le syndicatdes éleveurs de chevaux de trait de la Creuse et GDS Creuse avec une aide duConseil Général

Afin que ce dépistage soit réalisé par tous,le plan d’action a porté sur l’organisation et la limitation du coût. Les prélèvementssont réalisés au cours de la journée de présentation des étalons de traitorganisée par le syndicat des éleveurs de chevaux de traits de la Creuse. Enrelation avec les vétérinaires préleveurs et le LDA, GDS Creuse assurel’acheminement des prélèvements au LDA qui peut ainsi grouper les analyses. Celapermet de limiter le coût total pour un étalon (prélèvements, analyses MCE etAVE) autour de 100 € HT avec une aide de 50 % pour les adhérents de notresection grâce à une convention Conseil Général/GDS Creuse.  

Suivi sanitaire des chevaux de traits : le plan de maîtrise MCE et AVE en Creuse

Des résultats qui restent très favorables, une volonté de pérenniser cette action avec une prochaine journée à Chénérailles le lundi 17 février 2014

Pour 2013, 34 étalons de trait creusois appartenant à 24 détenteurs et pratiquant la monte publique ont été prélevés et ont produit des résultats négatifs vis-à-vis de l’AVE et de la MCE. Les étalons ne pratiquant pas la monte publique ne sont pas réglementairement concernés par ce dépistage. Comme pour les années précédentes, 100 % des étalons de trait pratiquant la monte publique ont été prélevés et ont présenté des résultats favorables.

A la situation difficile pour l’élevage de chevaux de trait qui s’accentue avec une baisse constante du nombre de juments est venu s’ajouter la disparition des stations de monte publique des haras nationaux, d’où une nécessité de disposer d’étalons à titre privé pour assurer la reproduction, dont certains sont amenés à pratiquer la monte publique. Le maintien d’une situation sanitaire favorable avec un système pragmatique et peu coûteux s’avère encore plus nécessaire dans ce contexte. Les participants à cette section équine ont exprimé unanimement leur volonté de maintenir cette action. La prochaine journée de présentation des étalons de trait se déroulera à Chénérailles le lundi 17 février 2014, de 10 heures à 12 heures. Chaque détenteur d’étalon a été informé individuellement.

Un engagement individuel, une implication collective

Le bon déroulement et l’accomplissement deces différentes actions passent par une volonté collective et un engagementindividuel de chacun qui sont les deux piliers de la « Sanitaire’Attitude ». Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contactervotre vétérinaire et GDS Creuse. Rendez-vous le 15 mars, journée de nos prochaines« portes ouvertes » pour échanger sur ce sujet et d’autres…

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires