« Une gestion quotidienne du troupeau avec iCownect »

Cyrielle Delisle

« Une gestion quotidienne du troupeau avec iCownect »
Au Gaec Gelineau, iCownect est utilisé depuis un peu plus de deux ans. Le planning prévisionnel sert tous les jours aux éleveurs. - © DR

Plateforme internet de gestion de troupeaux de vaches, iCownect est désormais disponible pour les élevages allaitants.

« Une gestion quotidienne du troupeau avec iCownect »
Vital Concept

Un nouveau module alimentaire pour gagner en efficacité économique

Depuis mars, iCownect propose un nouveau module « alimentation ». « Dans les élevages bovins viande et bovins lait, l'alimentation représente environ la moitié du coût de production, il nous paraissait donc important de le proposer », constate Vincent Guitton, l'un des créateurs de l'application, avant d'ajouter : « les éleveurs peuvent gérer entièrement l'alimentation de leur troupeau via les cinq interfaces du nouveau module : calcul de rations, gestion des stocks, calcul automatique des coûts alimentaires, gestion du pâturage et plan de distribution mélangeuse (calcul des quantités à distribuer par ingrédient selon les effectifs) ».

iCownect calcule chaque jour le coût alimentaire réel des différents lots du troupeau (en €/kg de viande). Il peut simuler des changements de rations et en mesurer rapidement l'impact économique. « L'application permet de connaître l'investissement en fourrages, en concentrés et en minéraux, les kilos de viande permis par la ration, par l'énergie.... » Mais au préalable, il faut créer ses aliments et indiquer la valeur nutritionnelle des ingrédients de sa ration. Pour cela, deux possibilités : utiliser les valeurs de référence des tables d'alimentation Inra déjà pré-remplies ou personnaliser les valeurs nutritionnelles à partir des résultats d'analyses de ses ingrédients. Pour ceux qui le souhaitent, il est possible pour chaque ingrédient d'enregistrer les paramètres de culture pour relier agronomie et qualité nutritionnelle.

Une évaluation rapide et pratique des stocks

Après avoir déterminé son objectif de production, iCownect présente de façon détaillée les équilibres nutritionnels de la ration et détermine le niveau de production qui en découle. Les besoins nutritionnels se calculent automatiquement en fonction des caractéristiques du lot d'animaux à alimenter. « Des voyants de couleur permettent de se situer rapidement, et en cliquant ensuite sur chaque icône, on peut voir où l'on péche », précise Vincent Guitton.

En indiquant son type de stockage et ses dimensions, iCownect propose une méthode simple d'évaluation des stocks. À partir des rations en cours de distribution, l'application détermine le nombre de jours de stock disponible pour chaque ingrédient de la ration. Si on remplit la composition des pâtures, il est alors possible d'obtenir les disponibilités, de savoir qui pâture où et le chargement. Par ailleurs, un archivage rend possible la comparaison avec l'année précédente, à la même époque.

ICownect, anciennement iVache, est une application web qui s'adapte automatiquement à toutes tailles d'écran, et permet à l'éleveur de gérer son troupeau de son smartphone, d'une tablette ou d'un ordinateur. Créée par un éleveur de vaches laitières, Vincent Guitton, un vétérinaire, Régis Ruppert, et un informaticien, Sébastien Roul, elle est désormais distribuée par Vital Concept et disponible dans une version pour troupeaux allaitants. Ce logiciel de gestion de troupeaux a été conçu par et pour les éleveurs. En partant de leur quotidien, « nous avons voulu créer un outil qui permette de maîtriser les chiffres d'un élevage mais surtout d'être en mesure de valoriser les données pour progresser », note Vincent Guitton.

Les informations gérées par l'application ne sont pas stockées dans le téléphone mais sur un serveur. Elles sont sécurisées. Pour y accéder, une connexion au réseau mobile ou à internet (3G) est indispensable. L'application n'autorise pas la saisie ni la consultation des données en mode déconnecté.

« L'outil est suffisamment simple et intuitif pour être accessible aux éleveurs sans formation spécifique. En une demi-heure, nous leur donnons les clés pour naviguer. Au départ, nous saisissons toutes les données transmises par l'éleveur. Ensuite, seuls les événements relevant de la conduite de l'élevage ont besoin d'être saisis. Les sauvegardes et mises à jour se font automatiquement. En cas d'interrogations, l'éleveur peut envoyer un mail, auquel on essaie de répondre rapidement ou a la possibilité de trouver les réponses aux questions courantes, directement sur l'application », note Christophe Lebret, responsable marché iCownect à Vital Concept.

« Une gestion quotidienne du troupeau avec iCownect »

Une fiche individuelle mère-veau pour les troupeaux allaitants

Les fonctionnalités du logiciel se présentent sous différents modules : production de viande, reproduction (enregistrement des évènements repro, calendrier dynamique de suivi de repro, identification des animaux en anomalies repro, bilan reproduction), santé (enregistrement des traitements, cahier sanitaire, analyses des pathologies), croissance (calcul des GMQ standardisés), génétique (plan d'accouplement, pedigree, stocks semences pour les inséminations par l'éleveur), notifications (déclarations des mouvements animaux, échanges d'informations par retour Edel), lots (suivis des lots, interventions par lot, suivi de changement de taureaux par lot), économie (enregistrement des ventes d'animaux, bilan des ventes) et suivi de troupeaux (tableaux de bord, comparatifs entre éleveurs, normes pour interprétation indicateurs, objectifs éleveur, exportations des données).

« Ce qui me plaît dans ce logiciel, c'est le module qui gère toutes les déclarations (naissances, ventes et inséminations). Finies les doubles saisies », note Christophe Gelineau, éleveur naisseur-engraisseur à la Jumellière dans le Maine-et-Loire (120 vêlages, dont 70 en Blanc bleu et 50 en Rouge des prés, 183 hectares de SAU). ICownect permet d'enregistrer les mouvements d'animaux, les déclarations de naissance et toutes interventions sur le troupeau. Certaines données sont saisies par l'éleveur lui-même, d'autres sont importées directement via l'Arsoé et Edel. C'est valable pour l'identification bovine, les inséminations, les diagnostics de gestation, le contrôle de performances. Il suffit ensuite de synchroniser les éléments et toutes les infos viennent compléter les fiches individuelles de chaque vache.

Un planning prévisionnel synonyme de précision

La fiche individuelle synthétise pour chaque animal l'ensemble des informations le concernant : identité, événements (reproduction, sanitaire, mouvements...), pedigree, production, performances, statut de l'animal... « En allaitant, on suit le couple mère-veau. C'est intéressant pour la lignée, poursuit Christophe Gelineau, avant d'ajouter : je me sers également tous les jours du planning prévisionnel. On visualise ainsi rapidement tous les travaux à faire. » En page d'accueil, un planning de travail sur 30 jours permet à l'éleveur d'identifier d'un coup d'oeil les animaux à surveiller ou sur lesquels il faudra intervenir. Le calendrier peut être paramétré différemment (quotidien, semaine, année). Avec son jeu de couleurs, ce planning offre une lisibilité immédiate. Chaque couleur correspond à un statut de l'animal et donc à un événement à venir : préparation au vêlage, vêlage, chaleur, écornage, sevrage... Les alertes signalent les tâches à réaliser et les animaux à surveiller. Elles s'affichent en fonction des consignes fournies par l'exploitant.

« J'ai été très étonné sur les alertes de reproduction. On ne suivait pas forcément cela de près. On a amélioré notre précision sur la complémentation avant vêlage et les retours en chaleurs. La date de vêlage se calcule automatiquement en fonction des dates de mises à la reproduction et figure sur le calendrier. On effectue les soins selon les alertes. L'utilisation du logiciel, entre autres, nous a ainsi aidé à réduire notre intervalle vêlage-vêlage qui est passé de 430 à 390 jours », constate Christophe Gelineau.

Un logiciel qui se veut collaboratif

Si une intervention n'est pas faite le jour J, elle se reporte automatiquement le ou les jours suivants. « Le logiciel permet par ailleurs de gérer les lots d'animaux. Je crée par exemple une liste pour les échographies. Le jour prévu, j'édite ma liste et sais ainsi quelles vaches sont à faire. » iCownect affiche des listes d'animaux selon les événements de reproduction (alertes, diagnostic de gestation, réforme, engraissement...).

Le carnet sanitaire permet de noter en quelques clics les soins effectués sur les animaux. Un référentiel des médicaments vétérinaires (nom, durée d'utilisation, délai d'attente...) est déjà renseigné dans la base. À partir de tous les enregistrements, l'application édite des bilans santé, reproduction, économiques, mouvements d'animaux, ventes d'animaux, coût alimentaire... Le suivi de reproduction calcule sur une période donnée le taux de détection de chaleurs réellement observées, le taux de fécondation... Le bilan sanitaire détaille le nombre de troubles. Le logiciel calcule le pourcentage de femelles nées, le taux de mortalité, l'âge au sevrage, l'âge à l'IA... Il offre la possibilité de visualiser clairement l'écart entre les objectifs de l'éleveur et ses résultats. « J'utilise tout particulièrement le module économique pour avoir l'évolution des poids moyens de carcasse et le prix moyen. En plus des bilans, on peut également se comparer avec les collègues », souligne Christophe Gelineau. « Toutes les données restent confidentielles. L'objectif est de pouvoir proposer aux éleveurs des comparaisons, par réseaux (Ceta...) selon un panel représentatif », précise Vincent Guitton.

L'une des originalités d'iCownect est son côté collaboratif. L'éleveur ouvre ses données à tout intervenant extérieur de son choix. « J'en ai ainsi accordé l'accès au vétérinaire qui me suit », observe Christophe Gelineau. Les éleveurs peuvent également proposer une gamme d'éléments qui pourra être rajoutée aux listes existantes.

« Je n'ai pas encore testé le module alimentaire car en élevage Blanc bleu on dispose de peu de références. Pour l'instant, je travaille avec des nutritionnistes belges, mais à l'avenir j'espère pouvoir l'utiliser et en particulier le module concernant la gestion des stocks », observe Christophe Gelineau.

« Une gestion quotidienne du troupeau avec iCownect »

Combien ça coûte ?

Il n'y a pas d'achat initial, ni d'engagement. Le prix est fonction de la taille du cheptel. À titre indicatif, pour un troupeau naisseur-engraisseur de 50 vaches, l'abonnement se situe aux alentours de 45 € par mois. L'outil peut être testé gratuitement en ligne (www.icownect.com). Un simulateur permet de calculer le coût de l'abonnement selon sa structure.

Source Réussir Bovins Viande

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires