Une sanction d’un million d’euros pour le groupe Bigard

Sophie Bourgeois - Réussir Bovins Viande Septembre 2012

Une sanction d’un million d’euros pour le groupe Bigard
La sanction concerne l’engagement à signer un contrat de licence de marque pour Valtero. DR

L’Autorité de la concurrence a sanctionné le groupe Bigard pour ne pas avoir respecté un engagement auquel était subordonné le rachat de Socopa en février 2009. Il s’agit de l’engagement à signer un contrat de licence de marque pour la marque Valtero, qui appartenait jusque-là à Socopa. Elle devait être exploitée par un concurrent pour animer la concurrence. « Le groupe Bigard a mis en œuvre diverses pratiques qui ont retiré toute efficacité à l’engagement qu’il avait pris, explique dans un communiqué l’Autorité de la concurrence. Ces pratiques ont eu pour effet de reporter la notoriété de la marque Valtero vers la marque Socopa, ce qui était de nature à décourager les candidats susceptibles d’être intéressés par une licence de marque Valtero. » Une sanction d’un million d’euro a été prononcée à l’encontre du groupe Bigard.
Faute de candidat pour une licence de marque, le groupe Bigard a cédé la marque Valtero en mai 2011, aux Établissements Montfort.
Afin d’éviter une trop grande concentration dans le secteur de la transformation de la viande, l’autorisation du ministère de l’Économie pour le rachat de Socopa était soumis au total à sept conditions parmi lesquelles la cession de cinq sites industriels.
 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires