Viande hachée : Une réflexion sur les auto-contrôles

Sophie Bourgeois

Fin mars, une alerte sanitaire était lancée sur la contamination par E. coli O157:H7 de
viande hachée fabriquée par Socopa à Coutances, dans la Manche. Aucun cas humain, en
particulier de troubles rénaux sévères, lié à cette contamination n'a été recensé. Une autre
contamination de steacks hachés par cette bactérie avait défrayé la chronique en 2005 en
causant cette fois-ci des cas graves de syndrôme urémique sur des enfants.
Selon le Syndicat national des industriels de la viande, « la prévalence de la contamination
des viandes hachées en E. coli O157 : H7 est stable en France depuis dix ans et se situe à
un niveau très faible. Des études initiées par le Sniv montrent d'ailleurs que le portage sain
de cette bactérie par les bovins reste limité, il concerne 0,5 % des animaux ». Ces études
montreraient aussi que le principal mode de dissémination entre porteurs sains et animaux
indemnes est la contamination des cuirs des animaux avec un risque accru sur les
animaux sales. « Rappelons que la cuisson à coeur de la viande hachée(1) est
recommandée sur l'étiquetage de la viande et que des mesures de maîtrise de cette
bactérie sont développées depuis plusieurs années par les industriels », note encore le
Sniv.




La cuisson à coeur  de la viande hachée est recommandée sur l'étiquetage de la viande. (DR)

La cuisson à coeur de la viande hachée est recommandée sur l'étiquetage de la viande. (DR)

Cette crise médiatique met cependant en évidence, selon les industriels, le besoin d'une
réflexion sur les auto-contrôles et la gestion des alertes sanitaires. L'alerte a été donnée par le
fabricant suite à un auto-contrôle après la date limite de consommation du produit, en rapport
avec le délai technique d'obtention des résultats d'analyse et la procédure d'information de ses
clients.

(1) La bactérie est détruite par une cuisson à 65 °C.

Source Réussir Bovins Viande Juin 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires