Zones de marais : Forte appétence des fourrages due à la diversité floristique

Emilie Durand

Tous les éleveurs le reconnaissent, quelle que soit la zone de marais, la diversité floristique des parcelles entraîne une appétence très importante de l'herbe et du foin.

Certains éleveurs n'ont même pas à faucher les refus. En fonction de la localisation des parcelles et donc du taux de salinité, la flore se modifie. « Chaque parcelle à son foin », confirme Jean-Paul Gaillot, éleveur de Limousines près de La Rochelle. Si certaines espèces sont particulières à ce biotope comme la Glycerie flottante ou le trèfle des marais, d'autres comme la houlque, la fétuque, le ray-grass… s'y retrouvent aussi largement. « La Glycerie flottante pousse dans les loires (zones inondées des parcelles), elle est particulièrement intéressante car au moment de la période de sécheresse, elle est encore présente. Elle permet de retarder de deux mois la perte de valeur fourragère de la prairie. Mais cela n'est possible que si les prairies ont été inondées, ce qui se fait de moins en moins. Lorsque mes collègues apportent du fourrage, je mets mes bêtes dans les zones de loire ! », explique Frédéric Signoret, éleveur de Maraîchines près de Noirmoutier.

Le trèfle maritime se caractérise par ses poils sur les feuilles. Il est typique de la flore du marais. (E. Durand)

Le trèfle maritime se caractérise par ses poils sur les feuilles. Il est typique de la flore du marais. (E. Durand)

La quantité et la valeur énergétique du foin récolté dans les marais sont souvent inférieures à celles d'un foin récolté à l'intérieur des terres, mais il est riche en sel. « Je pense qu'il est aussi très riche en oligo-éléments et en vitamines », termine-t-il. Chez Jean-Paul et son fils, le rendement en foin est de 3 à 4 t/ha, chez Frédéric, il varie de 2,5 à 6 t/ha. Les rendements les plus élevés sont obtenus dans les parcelles inondées.

La Glycerie flottante est une graminée qui permet de retarder de deux mois la perte de valeur fourragère des prairies. (E. Durand)

La Glycerie flottante est une graminée qui permet de retarder de deux mois la perte de valeur fourragère des prairies. (E. Durand)

 

Source Réussir Bovins Viande Mars

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires