Piloter en conjoncture instable

Piloter en conjoncture instable

Pour tous les agriculteurs, l’utilisation d’instruments, d’indicateurs, d’outils de gestion, peu importe la sémantique, devient incontournable pour piloter son exploitation dans une conjoncture aussi instable qu’imprévisible.

Les décisions de gestion, qu’elles portent sur les productions ou les investissements, engagent l’exploitation sur un minimum de 3 ans, durée que l’on peut qualifier de rayon de braquage minimum. Il est désormais indispensable de se projeter dans l’avenir pour évaluer l’exposition au risque d’une conjoncture dégradée et la solidité des équilibres financiers de l’entreprise.

La définition d’un prix pivot, établi sur des perspectives objectives de prix moyen pour les prochaines années, et autour duquel les variations annuelles seront plus ou moins prononcées, est une première étape. Les différents outils de gestion permettront à l’exploitant de mesurer sa capacité à assumer les choix antérieurs et les marges de manoeuvre dont il dispose pour orienter ou réorienter son entreprise et la préparer à un environnement beaucoup plus incertain et changeant que par le passé.

Comme un jeune pilote apprend avec un moniteur à “piloter aux instruments” lorsqu’il ne voit plus le sol qui était son seul repère, notamment par temps de brouillard, ce dossier vous donne des clés pour vous permettre de garder le cap.

Sommaire du dossier