2009 : Baisse de la consommation de viande fraîche, sauf de poulet

Cette année, les Français ont encore réduit leur consommation de viande fraîche (à l'exception du poulet) au profit du surgelé, de la charcuterie ou encore des abats.

De janvier à août 2009, la consommation de viande de boucherie (bovin, porc, mouton, cheval,...) a baissé de 1,1% par rapport à la même période de 2008 et de 3,1% par rapport à 2007, relève une récente enquête de la publication Agreste Conjoncture du ministère de l'agriculture.

Seule la consommation de poulet est nettement à la hausse, de 4,7% sur 2008 et de 9,2% sur 2007.

La consommation de boeuf est en baisse de 0,4% sur 2008 et de 2,8% sur deux ans. La viande ovine fait pire avec une nouvelle baisse de 1% sur 2008 , soit une chute de 6,5% par rapport à 2007. La viande de cheval ne fait également plus recette avec une consommation de -4,2% sur 2008 et -12,4% sur 2007.

La viande de porc, moins chère, est parvenue à limiter la casse : -0,7% sur 2008 et -1,5% sur 2007.


Les achats en surgelés augmentent

Moins chers, les produits élaborés, surgelés, les charcuteries ainsi que les abats, gardent la faveur des consommateurs.

En 2009, les achats de surgelés de viande rouge ont augmenté de 2,9%. Pour les jambons et autres charcuteries, l'augmentation est de 2,2% et de 2,6% pour les abats.

Dans la volaille, les chiffres sont également positifs : surgelés (+7,4%), ou encore charcuterie de volaille (+6,1%).

Consommation de viande bovine (en tonne équivalent carcasse).

Consommation de viande bovine (en tonne équivalent carcasse).

 

Source Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires