Accord USA-UE : Le roquefort sauvé, la viande bovine française lésée

SC

Les États-unis ont signé mercredi avec l'Union européenne l'accord pour régler leur différend commercial sur le boeuf. Les sanctions contre le roquefort sont abandonnées mais les producteurs français de viande s'estiment lésés.

Par cet accord, l'UE obtient de pouvoir continuer à bannir sur son territoire la viande d'animaux traités aux hormones de croissance. En échange, elle accepte d'importer sur le marché européen une quantité accrue, et non taxée, de viande bovine dite « de qualité » : 20.000 tonnes pendant trois ans (contre 11.000 actuellement), puis 45.000 tonnes ensuite.

En vertu de l'accord, pendant une première phase de trois ans, les États-unis vont supprimer les taxes sur une partie des produits européens. Pour la France, cela concerne les tomates, les conserves, la chicorée, les oignons et la moutarde. Le roquefort échappe au 300% mais restera taxé à 100% pendant ces trois années.

La FNB dénonce

Le secrétaire américain à l'Agriculture, Tom Vilsack, s'est félicité de ce « nouvel accès à un marché parmi les plus étendus du monde ». En France, les professionnels de la viande contestent cet accord. Dans un communiqué, la FNB (Fédération nationale bovine) craint que ces importations de viande américaine «déstabilisent l'équilibre de marché et la capacité à bien valoriser notre production nationale, alors que l'élevage bovin-viande français est déjà dans une situation économique dramatique».

Ils dénoncent « ce modèle incohérent où l'Europe perd peu à peu son autonomie alimentaire pour s'approvisionner à ses risques et périls sur d'autres continents ». La FNB appellent les pouvoirs publics à favoriser une production locale, apportant toutes les garanties de traçabilité, d'origine et de qualité…


Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 1

bisounours

Peut on savoir les fonctions des personnes qui ont signé l'accord USA / UE et CANADA / UE ? Je me souvient des céréaliers qui disaient "ce n'est pas les céréales qui sont trop payées s'est la viande qu'il faut augmenter .." Si l'accord avait porté sur des céréales importé des USA , notre grand syndicat aurait dégoupillé .. Pour des éleveurs qui puent et qui ne gagnent rien , rien .. RIEN ! Qui nous défend ? Qui est le pilote dans l'avion ? Quel est notre avenir ? Et on voudrait des jeunes dans l'élevage ? Faudrait peut être émettre des signaux plus encourageant .

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires