Aveyron : 21 000 euros pour le patrimoine grâce aux agneaux Lacaune

Une opération promotionnelle collective a été organisée sur la viande d'agneau en grande surface, afin de dynamiser les ventes.

L'association interprofessionnelle de l'agneau Lacaune a créé un rendez-vous annuel au rayon viande des grandes surfaces, qui ouvre la saison de l'agneau et dont le but est de dynamiser les ventes. « Nous avons monté quelque chose simple et pas trop coûteux qui, on l'espère, va donner une impulsion au prix de l'agneau », explique Jérôme Redoulès, président de l'association. Sur un budget de 75 000 euros, elle en a consacré les deux tiers à l'événement promotionnel de cet hiver. L'offre proposée est une action collective de « produit partage » avec la viande d'agneau Lacaune et la Fondation du Patrimoine.

Lavogne de Couvertoirade. (DR)

Lavogne de Couvertoirade. (DR)

Limiter la chute des cours

En février- mars, l'agneau Lacaune est mis en avant dans les rayons avec indication de ce partenariat. Un bénéfice d'un euro par agneau vendu est redistribué à la Fondation pour réaliser des projets de restauration de patrimoine rural : les lavognes. Cette opération a lieu à Paris, dans le Sud-Ouest et le Sud-Est. Le prix des agneaux sevrés laitiers pour l'opération du patrimoine « entrée abattoir » était supérieur d'un euro le kilo de carcasse en moyenne sur les quatre semaines, comparé à la moyenne de l'an passé. Cette opération a limité la chute des cours durant ces semaines. Le partenariat entre l'amont et l'aval se poursuit. En 2008, 11 000 euros avaient été ainsi récoltés, et en 2009 c'est plus de 21 000 euros qui vont être versés à la Fondation pour restaurer d'autres lavognes, ou du patrimoine lié aux brebis.

Source Réussir Pâtre Août-Septembre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires