Biocoop lance une filière de lait de chèvre bio

Biocoop lance une filière de lait de chèvre bio

Le groupement coopératif Biocoop a annoncé mardi qu'il allait lancer une filière de lait de chèvre bio, qu'il présente comme la première du genre dans l'Hexagone alors que la France est confrontée à une pénurie de production depuis plusieurs années.

"Dans le but de relocaliser la production de lait de chèvre, une filière basée sur la proximité entre la collecte et la transformation a été mise en place: les yaourts sont fabriqués avec du lait de chèvre bio 100% français, collecté par l'APLC (Association de Producteurs de Lait de Chèvre) et transformé à la laiterie de la Lemance, à proximité du lieu de production", indique Biocoop dans un communiqué. Le lait issu de cette filière de production et de transformation sera ensuite commercialisé dans les magasins Biocoop, qui proposeront dès ce mois-ci une offre de yaourts brassés au lait de chèvre bio, est-il ajouté. Cette démarche de création de filière, menée sous l'égide de Defibio (outil de financement et d'aide au bio mis en place par Biocoop) a déjà permis d'assurer pour 2017 "plus de 800.000 litres de lait bio supplémentaires, notamment en sécurisant, par un contrat pluriannuel et à un prix rémunérateur, les producteurs conventionnels désireux de passer en bio", fait valoir Biocoop.

Le groupement de producteurs et distributeurs bio explique que le marché français est déficitaire en lait de chèvre bio, devant régulièrement importer du lait des Pays-Bas et d'Allemagne pour répondre à la demande des consommateurs. Au delà du bio, la production de lait de chèvre en France souffre en effet de pénurie depuis plusieurs années, à la suite d'une série de faillites ayant contraint près du quart des producteurs à mettre la clé sous la porte depuis 2009.

Bénéficiant de l'engouement des consommateurs français autour des produits bio, Biocoop a  enregistré en 2015 un chiffre d'affaires en hausse de 16,9% (+10% à magasins constants) à 768 millions d'euros, dans ses 383 magasins sociétaires. Outre son activité de distribution, Biocoop se veut un militant engagé dans la promotion de l'agriculture biologique au travers de ses douze groupements d'agriculteurs, soit 2.000 exploitations et 6.000 producteurs locaux.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 1

frp

la pénurie en lait c'est pas les éleveurs qui l'on créer, c'est les industriels coop et privés qui n'on pas freiné les importations au moment où demandaient aussi aux producteurs français de produire plus . résultats 2009 surstock, baisse des prix et baisse des volumes aux producteurs par c'est même industriels. !!!! 2016 reste très fragile, niveau d'importation identiques a 2009.!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires