Cuirs et peaux, un marché porteur au niveau mondial

Réussir Pâtre Octobre 2012

Cuirs et peaux, un marché porteur au niveau mondial
Stockage de peaux de bovins. © F. d'Alteroche

D’après Denis Geissmann, président du syndicat général des cuirs et peaux, le marché des cuirs est en pleine expansion depuis vingt ans. Dans les pays développés, le commerce des peaux brutes (bovins et ovins) équivaut à quatre milliards de dollars, soit 22 % de la valeur du marché mondial de la viande; 86 % sont exportées vers des pays à faible coût de main-d’œuvre d’où sont importés ensuite des produits élaborés. Ces importations ont fortement augmenté et après une chute des prix en 2009, ces derniers sont repartis à la hausse. Denis Geissmann a présenté ces chiffres au congrès mondial de la viande en juin à Paris.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires