Des mesures de soutien aux éleveurs de chèvres

S C

Des mesures de soutien aux éleveurs de chèvres
Les éleveurs de chèvres font face depuis 2009 à une chute des prix de vente.

A l’occasion de la réunion de travail sur le thème de l’élevage vendredi en Poitou-Charentes, le ministre de l'Agriculture a annoncé des mesures de soutien aux éleveurs de chèvres en difficulté et a rappelé son engagement « pour préserver l’élevage français dans les négociations qui s’ouvrent sur la prochaine réforme de la PAC ».

Pour faire face  aux problématiques spécifiques de l’élevage caprin et aux difficultés rencontrées par cette filière depuis 2009,  amplifiées par la hausse des coûts de production en 2012,  Stéphane le Foll annonce des mesures  conjoncturelles.  Les banques ont notamment « été mobilisées pour assurer un traitement et un suivi individualisé de la situation des éleveurs les plus en difficulté et en particulier des éleveurs caprins ».  1 million d’euros de l’enveloppe MSA de prise en charge des cotisations sociales des agriculteurs en difficulté sera également destiné à la filière caprine.

Par ailleurs, M. Le Foll a souligné la nécessité de mieux structurer la filière caprine, notamment en établissant un accord interprofessionnel spécifique pour mettre en place la contractualisation entre productions et acheteurs, comme c'est déjà le cas pour le lait de vache. L’État va d’ailleurs dégager en 2013 un million d'euros "pour appuyer la mise en place d'actions structurantes". Des moyens seront mis « sur la promotion et la structuration de la filière", explique le ministre.

Les éleveurs de chèvres font face depuis 2009 à une chute des prix notamment liée à une surproduction. Aujourd'hui, la filière est en plus confrontée à une hausse des coûts de production, due notamment à la hausse des matières premières.

Stéphane Le Foll effectuait un déplacement en Poitou-Charentes, où, au côté de la présidente de région Ségolène Royal, il a visité des exploitations et dialogué avec des éleveurs et des jeunes agriculteurs. Dans un groupement d'exploitation à La Chapelle-Bertrand, près de Parthenay (Deux-Sèvres), on leur a présenté deux veaux nés dans la nuit, et, qui en fonction de la lettre de l'année, "H", ont été baptisés "Hollande" et "Hayrault" en hommage à l'exécutif....

Source Ministère de l'Agriculture

Commentaires 1

h s

on a vu un ministre qui connait le dossier sans pouvoir apporter de reponse et une presidente de region qui veut elle apporter des solutions mais qui visiblement n y connait rien au dossier

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires