Fedatest assure une mission économique et expérimentale en génétique ovine

Laurence Geffroy - Réussir Pâtre Novembre 2012

Fedatest assure une mission  économique et expérimentale en génétique ovine
La station génétique située en Haute-Loire mène des protocoles sur la conduite à l’herbe. © L. Geffroy

Réussir à allier protocoles expérimentaux et rentabilité économique sont les deux missions de Fedatest, la station génétique du Grand Sud.

L a station génétique ovine Fedatest, en Haute-Loire, sort de quelques années difficiles et relève la tête petit à petit. « Après des efforts techniques, nous avons mis le paquet sur la production d’agneaux, avec de meilleurs résultats. On est ainsi sorti du système purement expérimental » , explique Jean-Luc Chauvel, le président, lors de l’assemblée générale, qui était précédée d’une journée portes ouvertes en juin dernier. « En 2011, le système de quatre agnelages en trois ans n’a pas atteint son rythme optimum, et le système fourrager demande encore réflexion. Mais trois stations expérimentales se sont réunies ici aujourd’hui pour réfléchir aux difficultés de combiner recherche et développement et production. C’est compliqué d’être aussi dans l’optimisation économique. »

Double mission réussie

Fedatest accueille 1600 brebis sur 193 hectares. Elle se heurte à sa double vocation expérimentale et économique. Il lui faut produire pour ne pas perdre d’argent, tout en respectant les protocoles scientifiques établis par différents partenaires, publics et privés. La double mission est plutôt réussie, l’exercice 2011 est à l’équilibre avec une augmentation de la production d’agneaux en volume et en prix, qui correspond à un gain de 38 000 euros. Mais l’exploitation a connu en 2010 des difficultés fourragères en raison de la sécheresse et de la hausse des matières premières et le coût alimentaire de la brebis pour 2011 est passé de 31 à 51 euros, soit 34 000 euros en plus.
La conduite de l’alimentation va être revue afin que cet épisode ne se reproduise pas. L’enjeu est important car Fedatest est la dernière station génétique pour les ovins allaitants qui reste en France. Les protocoles de recherche appliquée portent sur le parasitisme, la rusticité, la sociabilisation des brebis, la mortalité avec la qualité du colostrum, la conduite à l’herbe, et l’efficacité alimentaire.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires