Génétique : 78 000 inséminations et un nouvel inventaire génétique cet automne

Damien Hardy

En 2007, 78 782 inséminations caprines ont été pratiquées. « C'est 13 % de plus qu'en 2004 » s'est félicité Pierre Martin, le responsable technique de Capgenes. La base de sélection s'est également élargie et concerne désormais près de 170 000 chèvres. « Le noyau de sélection grandit avec l'augmentation des effectifs dans les troupeaux mais le nombre d'adhérents est à la baisse, suivant en cela la baisse nationale des éleveurs » constate Geneviève Barat.
Près de 60 % des inséminations concernent les chèvres alpines.
La morphologie fait désormais partie intégrante des objectifs de sélection et plus de 23 000 chèvres ont été pointées en 2007. Le nouvel index de synthèse qui allie morphologie et résultats de production laitière inclut la morphologie à hauteur de 33 % chez les Alpines et de 44 % chez les Saanen qui ont besoin d'un plus fort rattrapage sur ce point.

A partir de cet automne, les éleveurs adhérents Gènes + devraient recevoir un bilan génétique de trois pages qui permet de voir en un coup d'oeil les performances et les points à surveiller de son troupeau. « Le contenu de ce bilan va permettre d'enrichir les conseils apportés par nos techniciens et rendre l'analyse plus fine pour guider l'éleveur dans ses choix génétiques » se réjouit Geneviève Barat.
En moyenne, les chèvres des adhérents Gènes + produisent 903 kilos de lait à 31,6 de TP contre 774 kilos à 30,8 pour l'ensemble des adhérents au contrôle laitier. Et les élevages ayant plus de 70 % de chèvres issues d'IA connaissent une production moyenne de 931 kilos à 31,8 de TP.
« L'insémination animale reste le meilleur moyen de diffuser le progrès génétique » conclut Geneviève Barat.

Source Réussir La Chèvre Mars 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires