Isère : la préfecture autorise à tuer un loup

 Isère : la préfecture autorise à tuer un loup

La préfecture de l'Isère a autorisé vendredi soir par arrêté à abattre un loup dans un secteur longeant le massif du Vercors près de Grenoble, a-t-on appris samedi auprès du sous-préfet de l'Isère.

Cette décision fait suite aux nombreuses attaques qui ont été attribuées  aux loups dans le secteur depuis mai, a expliqué à l'AFP le sous-préfet de l'Isère Thomas Michaud. "L'arrêté sera publié lundi et aura une validité d'un mois. Il permettra à des personnes désignées de tuer un loup. Il pourra notamment prendre fin si les attaques cessent ou si le quotas national est atteint", a-t-il précisé.

L'arrêté concerne sept communes d'un secteur longeant le parc naturel régional du Vercors et le Trièves, au sud de Grenoble. Il s'agit de Chichilianne, Gresse-en-Vercors, Saint-Andéol, Saint-Guillaume, Saint-Bernard, Lalley et Saint-Maurice.

Selon le Dauphiné Libéré, qui a révélé l'information, "environ 150 brebis ont été tuées ou mutilées lors d'attaques attribuées aux loups" depuis trois mois. La préfecture indique de son côté que sur le secteur concerné - Le Trièves et les balcons Est du Vercors -, 19 attaques de loups ont jusqu'alors été recensées en 2016, blessant ou tuant 104 animaux, contre 32 attaques en 2015.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 1

dede

pourquoi attendre tous ce massacre avant de prendre cette dessision (ou sont les cameras qui surveille le bon deroulement d abattage de ces brebies )

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires