L’expertise française demandée au Koweit

Réussir Pâtre Décembre 2013

L’expertise française demandée au Koweit
© Wikipedia

Le BCTI, bureau de coopération technique international de l’Institut de l’élevage, travaille dans plus de 20 pays. Nouvelle cible cette année : le Koweït. Encouragés par le gouvernement koweitien qui souhaite promouvoir l’élevage, des promoteurs privés l’ont sollicité en juillet dernier pour apporter une assistance technique à la création d’élevages d’ovins viande de grande dimension (plusieurs milliers de têtes), en vue de renforcer l’auto-approvisionnement et répondre à la demande du marché des fêtes musulmanes. Ces systèmes sont très dépendants de l'importation de fourrages en provenance de la sous-région (Iran, Pakistan…). Ils s’appuient sur l'élevage de races locales, mais pourraient aussi faire appel à l'excellence génétique française pour valoriser au mieux l’investissement et limiter les coûts alimentaires pour assurer leur rentabilité et leur pérennité. Le besoin de formation et de savoir-faire est très important, ce dont les promoteurs ont conscience : un nouveau contrat d’appui technique sur le moyen terme pourrait être signé prochainement. Les experts mobilisés dans cette démarche pourront être issus de l’Institut de l’élevage comme des organisations professionnelles.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires