Le cheptel ovin et caprin européen continue de décliner

Réussir Pâtre Avril 2013

Le cheptel ovin et caprin européen continue de décliner
Transhumance des brebis dans les Hautes-Alpes. © G. Ehrmann

D’après un rapport de la commission européenne, le nombre de brebis et chèvres continue de décliner en Europe, avec une réduction de 1,6 % en 2013. Celle-ci devrait se poursuivre en 2014, avec une prévision de - 3,5 %. L’offre de viande ovine européenne se réduit en raison de la baisse de production et d’une reprise de la production en Nouvelle-Zélande, avec une augmentation des importations prévue de 4 % en 2013. Elles devraient atteindre 27 000 tonnes en 2013. La consommation européenne devrait décliner de 1 % à une moyenne de 2,1 kg par habitant.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires