Marseille : 2.500 brebis dans la rue pour défendre la filière ovine

Environ 2.500 brebis se sont retrouvées sur le Vieux-Port de Marseille, au terme d'une « transhumance » organisée dans la ville par les bergers de la région PACA pour dénoncer la crise de la filière.

Encadré par de nombreux bergers des Bouches-du-Rhône, des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence, sifflant et faisant claquer leur fouet pour que les bêtes ne s'égarent pas sur les trottoirs, le cortège était précédé de représentants de la Fédération nationale ovine (FNO) et de syndicats d'agriculteurs derrière des banderoles.

« La honte: 70% d'importation et nous on crève », « seuil de pauvreté: 817 euros, revenu d'un éleveur: 700 euros », « la France perd 20 brebis à l'heure », « Barnier, va jusqu'au bout », pouvait-on lire sur celles-ci.

La FNO, rattachée à la FNSEA, réclame un « rééquilibrage des aides » dans l'élevage, qui bénéficient surtout à la filière bovine. « Il nous faut 27 euros de plus par brebis », affirme Serge Préveraud, président de la FNO.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires