Note de conjoncture - Secteur de la viande ovine : Apports modérés sur les marchés, mais consommation en baisse.

Office de l'Elevage / DEP

En France, en semaine 32, le prix moyen des agneaux de boucherie recule de 2 centimes, à 5,68 € le kg. Il reste de 6,7 % supérieur à celui de 2007. On est dans le creux de la production, mais les sorties sont plus étalées que les années précédentes car il n'y a pas eu de très fortes chaleurs. La consommation de viande ovine est en baisse, de 6,7 % en un an, pour des prix en hausse de 3,7 %.
Sur les marchés régionaux, les prix sont reconduits dans le Sud-ouest et le Nord pas de Calais. Ils augmentent de 5 centimes du kg dans le Sud-est et diminuent de 10 centimes dans le Centre. Les bons agneaux de 13 à 16 kg se vendent entre 5,99 et 6,34 € le kg.
Sur le marché d'importation, le prix moyen est en repli de 5 centimes, à 4,88 € le kg. La demande française en agneaux étrangers est limitée. Les prix britanniques sont peu soutenus à cause de la hausse saisonnière de l'offre accompagnée d'un ralentissement de la consommation. Les exportations depuis l'Irlande reculent de 8,3 % par rapport à l'année dernière.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires