Note de conjoncture - Secteur de la viande ovine : Baisse saisonnière du prix des agneaux de boucherie.

Office de l'Elevage / DEP

En semaine 16, les prix communautaires reculent de 0,7%, à 4,39 € le kg. Ils sont de 4,6 % supérieurs à ceux de 2007. La situation se caractérise par un tassement des prix britanniques en raison d'apports de plus en plus nombreux d'agneaux de nouvelle saison et d'une baisse sensible (-3 %) des prix en Irlande où les agneaux de printemps se vendent entre 4,60 et 4,70 € le kg, les hoggets (agneaux de bergerie) entre 3,60 et 3,70 €.
Les apports irlandais sur les marchés français se réduisent tandis que les laitons britanniques arrivent, à des prix proches de ceux des Lacaunes (autour de 4,50 € le kg), ce qui accentue la baisse des cours des agneaux français.

Le marché français est toujours fourni par des agneaux de bergerie, pour l'essentiel de qualité moyenne. Le prix moyen diminue de 5 centimes, à 5,51 € le kg, soit un prix encore supérieur de 2 % comparé à celui de 2007. Les prix sont stables dans le Sud-est. Ils reculent de 8 centimes du kg dans le Centre, de 5 centimes dans le Sud-ouest (de 20 centimes pour les agneaux gras) et de 5 centimes également dans le Nord-Pas-de-Calais. Les bons agneaux se vendent entre 5,75 et 6,41 € le kg.
Sur les marchés d'importation, les prix reculent en moyenne de 8 centimes, à 5,90 € le kg.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires