Note de conjoncture - Secteur de la viande ovine : Maintien des prix des agneaux après les fêtes de Pâques.

FranceAgriMer

Dans la semaine qui suit les fêtes de Pâques, le prix moyen des agneaux de boucherie français est inchangé à 6,04 € le kg. Il est ainsi de 8,5 % supérieur à celui de 2008, mais reste de 1,3 % en dessous de son niveau de début d'année. Cette année encore, les cours n'ont pas enregistré de pic spectaculaire au moment de Pâques. L'agneau reste une viande chère. La fermeté des prix est la conséquence d'une offre modérée (avant l'arrivée des agneaux de printemps issus des régions traditionnelles de production qui remplaceront les agneaux de bergerie) et non d'une demande qui serait correcte.

Sur les marchés régionaux, tous les prix sont reconduits pour l'ensemble des classes d'agneaux (avec cependant une baisse de 10 centimes du kg dans le Sud-ouest pour les moins bons animaux). Les bons agneaux de la classe U de 16 à 19 kg se vendent entre 6,07 et 6,80 € le kg.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires