Note de conjoncture - Secteur de la viande ovine : Nette hausse des cours à l'approche de Pâques :

FranceAgriMer

En France, en semaine 13, le prix moyen des agneaux de boucherie est en nette hausse de 9 centimes, à 5,94 € le kg. Il dépasse ainsi de 3,9 % son niveau de 2008. Par rapport au début de l'année, il est en repli de 2,9 %. La Pâque juive est passée, les fêtes chrétiennes sont proches. Dans un contexte de demande soutenue, les apports sont limités : entre février 2008 et février 2009, les abattages d'agneaux ont diminué de 14,4 % en têtes, soit plus de 45.000 agneaux, et de 14,8 % en tec, avec un poids moyen stable autour de 17,4 kg. En cumul de janvier à février 2009, la baisse des abattages se chiffre à 13,7 % à la fois en têtes et en poids. En 5 ans, les abattages ont été réduits de 30 %.

Sur les marchés régionaux, les prix progressent, pour toutes les classes d'agneaux, de 10 centimes du kg dans le Sud-est et dans le Nord pas de Calais, de 15 centimes dans le Centre. Par contre, les cotations sont inchangées dans le Sud-ouest. Cette situation s'explique par les sorties importantes d'agneaux Lacaune issus de races laitières et produits dans l'Aveyron. L'offre est ainsi supérieure à la demande. Les Lacaune représentent actuellement 60 à 70 % des abattages et sont mis sur le circuit de commercialisation pour Pâques, avec un poids autour de 18 kg et un prix compris entre 5 et 6 € le kg.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires