Note de conjoncture - Secteur de la viande ovine : Plus d'apports sur les marchés, des prix dans l'ensemble stables.

Office de l'Elevage / DEP

Sur la semaine, dans un contexte de tension du côté des producteurs qui interpellent le gouvernement sur leur avenir, le prix moyen de l'agneau de boucherie français progresse de 1 centime, à 5,68 € le kg, dépassant de 1,7 % son niveau de 2007. L'offre est davantage étoffée, la demande plus soutenue surtout en ce temps de préparatifs de la période de ramadan. Sur les marchés régionaux les prix sont reconduits, à l'exception du Sud-est où ils sont en hausse de 2 centimes du kg. Les bons agneaux de la classe U de 16 à 19 kg se vendent entre 5,99 et 6,34 € le kg.

Sur le marché d'importation le prix moyen progresse de 20 centimes, à 5,08 € le kg. En Irlande et au Royaume-Uni les cours sont repartis à la hausse la semaine dernière, respectivement de 2 et 2,2 %. Cette hausse est accompagnée par une demande française importante en agneaux.
Le prix moyen communautaire des agneaux lourds, à 4,19 € le kg, est de 3 % supérieur à celui de 2007 à 3,31 € le kg le prix irlandais reste le plus bas des principaux pays producteurs.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires