Note de conjoncture - Secteur de la viande ovine : Poursuite de la hausse saisonnière du prix de l'agneau.

FranceAgriMer

En semaine 15 qui est la semaine de Pâques, synonyme de demande encore active, le prix moyen des agneaux français progresse de 3 centimes, à 6,04 € le kg. Il est ainsi de 7,2 % supérieur à son niveau de 2008, mais toujours en dessous de celui du début de l'année (-1,8 %). Le manque de disponibilités pèse sur les prix. La grande distribution s'approvisionne en viande britannique et irlandaise, elle-même limitée ; sur les marchés intérieurs, les prix progressent de 7,4 % en Irlande et de 5,9 % au Royaume-Uni d'une semaine sur l'autre.

Sur les marchés régionaux, les prix augmentent de 8 centimes du kg dans le Sud-est et de 5 centimes dans le Nord pad de Calais. Ils sont inchangés dans le Centre et le Sud-ouest où la production de laitons est suffisante pour faire face à la demande pascale. Les bons agneaux de la classe U de 16 à 19 kg se vendent entre 6,07 et 6,80 € le kg.

Le prix moyen communautaire des agneaux lourds est à 4,39 € le kg, en hausse de 3,8 % en moyenne entre la semaine 13 et la semaine 14 et de 4 % par rapport à 2008.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires