Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter google+ Youtube

Découvrez les Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Porcs
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit agricole, informez-vous ici

Mon espace
pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer
Réussir Pâtre

11/01/10
Ovins / Caprins

Pathologies ovines : Le décoquinate pour lutter contre la coccidiose « économique »

Des essais avec du décoquinate sur la coccidiose « économique » ont été menés au lycée agricole de Moulins, sur un troupeau qui n'a jamais connu de cas de coccidiose clinique. Résultats.

Le troupeau ovin viande du lycée agricole de Moulins, dans l'Allier, a été constitué en 2006.
Dans cet élevage de 270 brebis et agnelles Ile de France conduites en bergerie, il n'a jamais
été décelé de cas de coccidiose clinique et aucun traitement préventif n'était utilisé. C'est ce
qui a intéressé Alpharma pour mener une expérience sur les effets de l'anticoccidien non
antibiotique délivré tous les jours dans l'aliment, le décoquinate(1), sur une autre forme de
coccidiose, la coccidiose dite « économique », ou subclinique. Ces travaux ont été menés sur
deux campagnes d'agnelage, entre 2007 et 2009.

Le troupeau ovin viande du lycée de Moulins a été constitué en 2006. Dans cet élevage de 270 brebis et agnelles Ile de France, il n'a jamais été décelé de cas de coccidiose clinique. (L. Geffroy)

Retards de croissance

La coccidiose « économique » provoque une destruction « silencieuse » des cellules de
l'intestin des agneaux car contrairement à la coccidiose clinique, elle ne provoque pas de
fortes diarrhées, partie visible de la maladie. Mais elle entraîne néanmoins des retards de
croissance, une mauvaise assimilation des aliments et une augmentation de la sensibilité des
animaux aux maladies respiratoires. D'après les spécialistes, cela concernerait la quasi-totalité
des élevages, même en l'absence de signes de maladie.

Pour ces essais, 1 mg de décoquinate par kg de poids vif et par jour, a été incorporé dans
l'aliment de 200 agneaux de bergerie dès leur deuxième semaine jusqu'à leur sevrage.
D'abord sous forme d'un aliment très concentré pour tenir compte de la faible
consommation d'aliment des agneaux jeunes, puis de Socagno croissance 60 ppm, aliment
commercialisé par la Socaviac. L'aliment est distribué à volonté, avec de la paille et du foin.
Deux séries ont été constituées en 2008-2009, avec des brebis mères multipares (94
agneaux en 2 lots, agnelage fin d'automne) et des brebis mères primipares (48 agneaux en
2 lots, agnelage fin d'hiver).
La vitesse de croissance des agneaux ayant reçu cet aliment se révèle supérieure à celle
des agneaux témoins ne l'ayant pas reçu, avec une augmentation du poids vif au sevrage
de +1,4 kg et +2,2 kg en 2007-2008 et + 2,8 kg (multipares) et +1,5 kg (primipares) en
2008/2009.



 

Résultats concluants

Ces résultats viennent confirmer d'autres essais menés sur des ovins lait au lycée agricole
de Saint-Affrique (Aveyron) en 2003 (Pâtre 513, avril 2004) et sur des agneaux Préalpes de
la ferme expérimentale de Carmejane en 1997/1998. Le décoquinate protège tous les jours
les cellules intestinales des coccidies et permet ainsi une meilleure absorption des aliments
et donc une amélioration de l'indice de consommation : quantité d'aliments ingérés ramené
au kilo de viande d'agneau.
Les analyses coprologiques effectuées sur 24 agneaux pris au hasard ont confirmé la
présence d'ookystes de coccidies en début de traitement et une nette diminution après
quelques semaines de traitement. L'immunité naturelle des agneaux peut cependant
s'installer car le décoquinate ne supprime pas totalement l'excrétion.


 

(1) Produit soumis à prescription sur ordonnance par le vétérinaire

Source : Réussir Pâtre Décembre 2009

Laurence Geffroy
Imprimer

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h