Produits cosmétiques à base de lait de chèvre : Une micro-niche dans un marché fermé

Damien Hardy

Les produits de beauté à base de lait de chèvre restent encore assez confidentiels. Au Québec, la société Canus vend depuis 1991 des savons, du gel douche, du bain moussant… sous la marque Caprina. Un exemple suivi en 2005 par Amaltea créé par Patrick Charpentier, éleveur de chèvres dans les Deux-Sèvres et président de l'Anicap.

(DR)

(DR)

Lait de chèvre biologique

Associé au laboratoire Cosmalia en Charente-Maritime, Amaltea propose des savons, laits corporels, crèmes pour les mains et soins pour le visage, tous fabriqués à partir de lait de chèvre biologique. « Nos produits sont commercialisés dans les maisons de pays du Poitou-Charentes et dans quelques pharmacies et boutiques bios de la région » explique Patrick Charpentier. Environ 8000 pièces sont vendues pour un chiffre d'affaires annuel avoisinant les 25 000 euros. Le savon de 100 grammes est vendu à 3,90 euros. « Mais autant le marché de la bio que celui de la cosmétique sont durs à pénétrer » témoigne l'éleveur qui affirme ne pas dégager de marge sur ces produits.
Malgré ce marché fermé, un fabricant israélien tente de percer avec son savon au lait de chèvre vendu sous la marque Pin Up Smoothies Manicure. Ce soin « embellisseur de teint » pour peau sensible est vendu à partir de 15 euros.

Les produits cosmétiques au lait de chèvre semblent avoir du mal à se faire une place dans le marché très concentré des produits de beauté. (DR)

Les produits cosmétiques au lait de chèvre semblent avoir du mal à se faire une place dans le marché très concentré des produits de beauté. (DR)

 

Source Réussir La Chèvre Septembre-Octobre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires