Roquefort : Une sanction injustifiée

SC

Le ministre de l'Agriculture, Michel Barnier regrette la décision des États-unis de tripler les droits de douane sur les importations de roquefort, jugeant que la sanction est «injustifiée».

«Cette sanction, prise en rétorsion à la poursuite de l'interdiction par Bruxelles du boeuf aux hormones américain, est injustifiée», estime le ministre de l'Agriculture dans un communiqué. Face à cette décision, «nous ne resterons pas inactifs , assure le ministre, soulignant que la France prévoyait pour aider les producteurs concernés des mesures de «promotion et de soutien à l'exportation sur le marché américain».

Par ailleurs, d'autres débouchés sont envisagés pour le roquefort, a fait valoir M. Barnier, rappelant qu'un protocole d'accord avait été signé en décembre pour permettre l'ouverture du marché australien à ce fromage.

Le ministre rappelle que la législation européenne interdisant, depuis 1988, d'importer du boeuf aux hormones est «fondée sur la prise en compte du risque sanitaire». Il espère qu'un dialogue à l'amiable avec la nouvelle administration Obama pourrait aider à résoudre le problème.

Ce fromage de réputation mondiale, exclusivement fabriqué en France, était déjà visé depuis 1999 par des droits de douane élevés, de 100%.

Source Ministère de l'Agriculture et de la Pêche

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires