Agents pathogènes : Quelques bases sur les virus de la grippe

Claudine Gérard

Les virus de la grippe sont des virus à ARN qui se répartissent en trois types : A, B et C. Les virus de type A sont les plus courants et les plus virulents.

Ils sont classés en sous-types sur la base de leurs antigènes de surface : l'hémagglutinine (H) et la neuraminidase (N).

Sachant qu'il existe16 sous type H (notés de H1 à H16) et 9 sous-types N (classés de N1 à N9), il existe potentiellement 16 x 9 = 144 combinaisons possibles qui sont identifiées grâce à ces antigènes H et N. Ainsi, un virus qui possède une hémagglutinine de sous type H5 et une neuraminidase de type N1 sera classé : H5N1 (en l'occurrence, le virus de la grippe aviaire). Un même virus peut comporter plusieurs sous-types.

Lorsqu'il touche des animaux, sa nomenclature est la suivante : type/animal/lieu d'isolement de la souche/numéro de la souche/année d'isolement. Par exemple : A/chicken/ Shantou/423/2003 (H5N1) pour un sous-type de la grippe aviaire apparu en 2003 sur des poulets.

Pour l'homme, la nomenclature est la suivante : lieu d'isolement de la souche/numéro de la souche/année d'isolement.

Les virus grippaux évoluent et mutent

Les virus grippaux évoluent et mutent selon deux mécanismes : les mutations ou les réassortiments génétiques.

Les mutations sont des variations des antigènes qui ne modifient pas la structure antigénique globale du virus. L'immunité acquise préalablement à la mutation peut alors être efficace. Au contraire, les réassortiments antigéniques sont des changements radicaux de la structure de l'hémagglutinine qui résultent de réassortiments entre des virus différents.

Ces réassortiments aboutissent au remplacement d'une hémagglutinine par une autre. Ce qui explique que l'immunité acquise préalablement n'est pas efficace sur un virus réassorti.

 

 

Source Réussir Porcs Juin 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires