Après la Corée : La fièvre aphteuse présente en Afrique du Sud

L'Afrique du Sud a suspendu l'exportation de viande bovine et ovine après la découverte d'environ 300 cas de fièvre aphteuse dans des élevages du KwaZulu-Natal (sud-est).

Environ 600 animaux (vaches et moutons) ont été testés et 50% étaient porteurs du virus de la fièvre aphteuse, a déclaré Tina Joemat-Pettersson, ministre de l'Agriculture.

« En conséquence, nous avons suspendu avec effet immédiat toutes les exportations de viande d'animaux à pied fourchu, c'est-à-dire de bovins, de moutons, de chèvre et leurs produits, à l'exception des produits ayant été spécialement traités pour détruire le virus », a-t-elle ajouté.

Rarement mortelle, la fièvre aphteuse affecte les bovins, les porcs, les cerfs, les chèvres et les moutons, mais très rarement les hommes. Très contagieuse, elle peut avoir un impact économique redoutable. La Corée du Sud se débat ainsi dans une épidémie sans précédent, qui l'a contrainte à abattre plus de trois millions de têtes de bétail depuis la détection en novembre du virus.

« Le gouvernement souhaite assurer que la situation est sous contrôle et qu'il n'y a pas besoin de paniquer », assure la ministre sud-africaine.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires