Bien être animal : Bruxelles veut réduire le temps de transport vers l'abattoir

L'objectif de la commissaire européenne à la santé, Androulla Vassiliou, est de décourager, ou tout au moins réduire, le transport sur de longues distances d'animaux vivants, pour des raisons de bien être animal et de santé. L'option retenue « consiste à limiter le temps de transport à 9 heures pour les animaux destinés à être abattus et à des séquences de 20 heures de transport/9 heures de repos pour les autres animaux, tout en limitant les densités ».

Source Réussir Porcs Mai 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires