Bretagne : Le GIE Terre-Eau peut relancer son plan d'épandage collectif

Le 9 décembre dernier, la Cour administrative d'appel de Nantes a invalidé la décision du tribunal administratif de Rennes qui avait annulé l'autorisation accordée au GIE Terre Eau d'exploiter un plan d'épandage collectif. Pour justifier sa décision, la cour administrative a notamment considéré que ce projet poursuit « un objectif d'intérêt général ». En créant le GIE Terre Eau, les 44 éleveurs d'Ille et Vilaine voulaient se donner les moyens de mutualiser leur plan d'épandage, et fertiliser les terres déficitaires en engrais naturel. Quand le tribunal de Rennes avait annulé leur autorisation d'exploiter, ils avaient dénoncé « une vision caricaturale des pratiques agricoles ». Pour Joseph Gérard, président du GIE, cette démarche garantit au contraire une fertilisation raisonnée, tracée et transparente. L'UGPVB, salue cette décision. « Ce type d'initiative collective novatrice doit être reconnu dans l'intérêt de tous », estime-t-elle. Cette décision « encourage à poursuivre les démarches de progrès engagées par les éleveurs de porcs depuis de nombreuses années, notamment en matière d'environnement ».

Source Réussir Porcs Janvier 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires