Installation : La cohérence avant tout

Dominique Poilvet

Pour réussir son installation en production porcine, il est aujourd'hui nécessaire de tenir compte de la cohérence des tous les paramètres qui entourent l'élevage, et d'imaginer de nouvelles solutions pour dégager une bonne rentabilité.

Pour réussir son installation en production porcine, il est aujourd'hui nécessaire de tenir compte de la cohérence des tous les paramètres qui entourent l'élevage, et d'imaginer de nouvelles solutions pour dégager une bonne rentabilité.

Une fois ces préalables respectés, il est alors possible à l'acquéreur d'envisager toutes les possibilités de développement. Cette possibilité de réfléchir à des solutions alternatives est même nécessaire, si cela permet au repreneur d'optimiser à la fois les critères financiers, ses ressources humaines et environnementales. Des alternatives comme les « naissages associatifs » sont désormais envisagées pour les jeunes qui s'installent. Elles illustrent parfaitement la diversité des solutions qui peuvent se présenter à eux et les conséquences que cela implique. Selon Dominique Amiaut de Porc Armor, les éleveurs engagés dans un naissage collectif produisent leurs porcs charcutiers à un coût similaire. Mais leur prix d'équilibre et constitué différemment des naisseurs-engraisseurs individuels : moins de charges opérationnelles grâce à une rationalisation plus importante de la production, mais plus de charges opérationnelles à cause notamment d'une main-d'oeuvre salariée plus importante. À cela s'ajoutent des conséquences à la fois humaines et environnementales qui peuvent totalement modifier les perspectives de développement à long terme. À chacun donc de choisir les options qui lui conviennent le mieux.
Plus que jamais la cohérence de l'élevage doit être au coeur des préoccupations de tout jeune qui s'installe.

La qualité des partenaires de l'acquéreur joue un rôle essentiel mais ne se limite pas à une simple expertise financière. (C. Gérard)

La qualité des partenaires de l'acquéreur joue un rôle essentiel mais ne se limite pas à une simple expertise financière. (C. Gérard)

 

Pour en savoir plus

Voir dossier de Réussir Porcs d'avril 2010. (R. Porcs n°170 , p. 16 à 31)

Source Réussir Aviculture Avril 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires