L’Europe a constitué un réseau de surveillance des virus de la grippe porcins

Claudine Gérard - Réussir Porcs Octobre 2012

L’Europe a constitué un réseau de surveillance des virus de la grippe porcins
Gaëlle Simon, virologiste à l’Anses, représente la France dans le réseau Esnip. © C. Gérard

L’Esnip, European Surveillance Network for Influenza in Pigs, réunit des pays européens en vue d’utiliser les moyens existants pour traquer les virus grippaux. Les objectifs principaux sont d’améliorer les connaissances sur l’épidémiologie du virus et suivre l’évolution génétique et antigénique des souches. Il s’agit en outre d’harmoniser les démarches de surveillance et les techniques de diagnostic et établir une banque européenne pour la communauté scientifique (vétérinaire et humaine). Gaëlle Simon, virologiste à l’Anses, qui est la représentante française de ce réseau, explique que ce dispositif est basé sur le volontariat et reçoit des financements de l’UE pour son fonctionnement. L’Esnip3 (2010-2013) est le troisième programme de ce réseau de laboratoires européens chargés de la surveillance des virus influenza porcins.
http://www.esnip3.eu/index.html

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires