La production de porcs label rouge se stabilise

Réussir Porcs

La production de porcs label rouge se stabilise

La production de porcs label rouge reste stable en 2010, avec 744 182 têtes et 67 600 tonnes (+ 0,7 % par rapport à 2010). Le Sylaporc, syndicat des labels porc et charcuterie, commente dans son rapport annuel que cette production avait fortement augmenté en 2006 et 2007 du fait de l’utilisation obligatoire de porc label rouge comme matière première pour la charcuterie label rouge. « Elle avait ensuite diminué pour s’ajuster aux besoins réels du marché. » La part du porc label rouge reste donc stable à 3 % de la production nationale (porcs labellisés), avec une commercialisation en viande fraîche répartie à parts égales entre boucheries artisanales et GMS, tandis que la charcuterie salaison « absorbe » environ les 2/3 de la production.

Sur ces quelque 10 000 tonnes de produits de charcuterie, plus de 3 000 tonnes concernent le jambon cuit et autant le saucisson sec, qui représentent à eux deux donc 65 % des charcuteries label rouge. À noter qu’en 2001, les volumes de jambon cuit label rouge atteignaient 14 000 tonnes… La part de la charcuterie label rouge reste modeste puisqu’elle ne représente que 0,9 % des volumes de la charcuterie.

Tout comme la production de porcs sous IGP (Indication géographique Protégée), qui, avec 134 éleveurs et 7965 tonnes (19 000 tonnes si l’on compte les deux dossiers en cours d’instruction en 2010) représente 0,8 % de la production nationale. 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires