La société Gad SAS propose un plan de continuation aux personnels

MB

La société Gad SAS propose un plan de continuation aux personnels

Le 28 juin, la société d'abattage et de découpe de porcs Gad SAS (1 700 salariés) a présenté aux représentants du personnel un projet de plan de continuation.

Le plan de continuation, présenté lors du comité central d’entreprise extraordinaire à Rennes, prévoit la suppression d’environ 930 emplois, dont près de 800 emplois à l’abattoir de Lampaul-Guimiliau (Finistère). Les activités d'abattage et de découpe du groupe seraient ainsi regroupées sur le second abattoir à Josselin (Morbihan) qui emploie plus de 600 salariés et où 343 emplois pourraient être créés, explique Annick Le Guével, secrétaire CFDT du CE.

« On s'y attendait, ce n'est pas une surprise », a déclaré Olivier Le Bras, délégué central FO, à l'AFP. En effet, depuis quelques semaines des bruits couraient sur la volonté des actionnaires de fermer un des deux abattoirs. Les rumeurs se sont donc confirmées par la présentation du plan de continuation, qui doit être présenté cet été devant un tribunal de commerce. Toutefois, ce plan comprend des possibilités de reclassements pour un peu plus de 700 salariés.

Publié par MB

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires