Le Brexit aurait des conséquences limitées sur la filière porcine

Dominique Poilvet

Le Brexit aurait des conséquences limitées sur la filière porcine
Le Royaume-Uni constitue le troisième débouché de la France après la Chine et l'Italie. - © Jean-Charles Gutner

Les échanges commerciaux entre la France et le Royaume-Uni dans le secteur de la viande porcine, en baisse sensible depuis quatre ans, sont assez modestes, même si le Royaume-Uni constitue le troisième débouché de la France (88 millions d'euros en 2015) après la Chine et l'Italie. Le Royaume-Uni est très dépendant des importations pour satisfaire ses besoins, son taux d'autosuffisance étant de 55 %. Les importations de produits à base de porc en provenance des autres États membres de l'Union européenne avoisinent un million de tonnes équivalent carcasse par an, alors que ses exportations se situent entre 170 000 à 190 000 TEC. Les principaux fournisseurs du Royaume-Uni sont le Danemark, l'Allemagne, les Pays-Bas et l'Irlande. La France arrive en septième position.

Le maintien des flux d'échanges et les accords commerciaux constitueront cependant un volet important des négociations à venir entre le Royaume-Uni et l'Europe. La mise en place de barrières tarifaires pourrait entraîner une déstabilisation du marché communautaire, avec le report de livraisons intra-européennes jusqu'alors destinées au Royaume-Uni vers les autres pays de l'Union européenne. Dans le même temps, l'Union devra se prémunir face au risque de voir des produits étrangers, provenant du Brésil, de Thaïlande ou des États-Unis, rentrer sur son territoire via le Royaume-Uni, après transformation. En effet, le Royaume-Uni, qui s'approvisionne déjà en matières premières auprès de certains de ces pays, pourra négocier seul des accords de libre-échange, une fois le Brexit consommé.

Source France Agrimer.

Source Réussir Porc

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires