Le commerce européen de porcelets en pleine expansion

Réussir Porcs Février 2012

Le commerce européen de porcelets  en pleine expansion

Sous la pression conjuguée des contraintes environnementales, de la spécialisation des élevages et de la demande des abattoirs, la commercialisation des porcelets entre pays membres de l’Union européenne a fortement progressé au cours de ces dernières années. La forte pression environnementale et le manque de terres d’épandage aux Pays-Bas et au Danemark obligent les éleveurs à se spécialiser dans les ateliers naissage, aux rejets moins importants que les ateliers d’engraissement. Les porcelets de ces deux pays sont exportés essentiellement vers l’Allemagne, dont les ateliers d’engraissement approvisionnent les outils d’abattage en pleine expansion. La Pologne et la République Tchèque sont également des acheteurs importants de porcelets, compensant ainsi la chute de leur production nationale. L’Italie, l’Espagne et la Belgique compensent par des importations le déficit chronique de leur production. Importateur net de porcelets, l’Allemagne en exporte aussi plus de un million, essentiellement vers les pays de l’Est, Pologne et Hongrie.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires