Le prix de référence du porc breton au plus haut en 2012

Le prix de référence du porc breton au plus haut en 2012
En 2012, le Marché du porc breton a commercialisé 3,2 millions de porcs, une offre en repli de 7,8% sur un an.

Le prix de base du Marché du porc breton de Plérin (Côtes d'Armor), qui fixe le prix de référence du porc en France, a enregistré en 2012 sa plus haute moyenne depuis 20 ans après plusieurs années de crise, indique cet opérateur.

A 1,454 euro, en hausse de 11,08% sur un an, ce prix affiche son plus haut niveau depuis 1992 dans un contexte de "confrontation d'une offre française et européenne en baisse face à une demande mondiale toujours soutenue", relève le Marché du porc breton dans un communiqué.Le prix moyen de base n'avait plus dépassé 1,31 euro depuis 2001 et l'épidémie d'ESB.

En 2012, le cours a brièvement culminé à 1,736 euro le 20 septembre, un niveau qui toutefois "ne peut rester durablement élevé en l'absence d'harmonie dans les prix mondiaux", souligne l'opérateur.

Le mois dernier, le service statistique du ministère de l'Agriculture avait relevé que la hausse observée des cours devait permettre aux éleveurs porcins de tirer en 2012 un revenu supérieur de plus de 30% à 2011, à 46.700 euros. Mais la flambée des prix des matières premières a renchéri le coût de l'alimentation animale et pesé sur les charges des éleveurs, relève le Marché du porc breton.

Flambée des prix des matières premières

Contrairement à la crise de 2007/2008, "le cours 2012, favorisé par une baisse de l'offre européenne et une bonne demande des pays tiers, a mieux absorbé l'envolée des matières premières", reconnaît l'opérateur. Le prix du blé, révélateur du cours de toutes ces matières premières, sera proche de 240 €/tonne en 2012, c'est-à dire nettement au-dessus de la moyenne 2007/2012.

Mais en cas de "nouveau cycle de prix haut des matières premières", "le cours du porc doit durablement retrouver des niveaux moyens très supérieurs aux cours actuels", estime le Marché, qui juge que dans ce contexte "un cours du porc à 1,45 euros de moyenne annuelle ne peut rentabiliser la production".

Le Marché du porc breton a été créé en 1972 par des éleveurs pour créer une confrontation publique de l'offre et de la demande et assurer une formation transparente du prix. Environ 15% des porcs français sont commercialisés via ce marché, un chiffre que ses responsables jugent insuffisant alors que la majorité des producteurs traitent de façon dispersée avec leurs puissants acheteurs.

porc cours

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires