Le SDRP coûte 664 millions de dollars à la filière porcine des Etats-Unis

Réussir Porcs

Exploitation porcine américaine. (DR)
Aux États-Unis, le SDRP frappe de plus en plus les reproducteurs en élevage porcin. (DR)

Une nouvelle étude publiée par l’Iowa State University estime que le SDRP reste un fléau pour l’industrie porcine américaine, avec des coûts s’élevant à 664 millions de dollars, soit 1,8 million par jour ou encore 114,70 $ par truie et par an.


Une étude de l'Iowa State University

La précédente étude qui date de 2005 faisait état de 560 millions $/an. La comparaison des deux études montre une évolution des sources de pertes économiques. En 2005, 88 % des coûts étaient liés à la phase d’engraissement, alors que ce poste ne représente que 55 % des coûts dans la dernière étude. Les chercheurs ajoutent que, à ces coûts directs, s’ajoutent des frais liés entre autres aux mesures de biosécurité, évaluées à environ 480 millions $, ce qui porte le coût de la maladie à près d’un milliard de $.Par ailleurs, l’étude menée dans tout le pays évalue le taux d’animaux négatifs à 28 % pour les cochettes et les truies et 60 % pour les porcelets sevrés.L’étude montre aussi qu’un épisode de SDRP frappe plus fortement les troupeaux négatifs.L’étude sera publiée dans son intégralité dans les prochains mois et disponible sur le site pork. org p

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires