Les importations chinoises de viande de porc vont rester soutenues

Claudine Gérard - Réussir Porcs Mars 2012

Préparation de raviolis chinois, plat traditionnel à base de viande de porc.
En Chine, la production intérieure de viande de porc ne suit pas la demande. © Bleuenn Carré Chen

Les importations chinoises de porc ont explosé en 2011, avec 1,2 million de tonnes (viande et préparations), soit + 80 % par rapport à 2011. Les prix du porc ont atteint des records jusqu’à 4,78 dollars par kilo en septembre, en raison d’une offre intérieure faible et des problèmes sanitaires. Les importations en 2012 n’atteindront pas ces niveaux selon Rabobank qui les estime à 1 million de tonnes (- 18 %), mais ces niveaux resteront plus élevés que ceux de 2005-2007 car la production intérieure ne suit pas la demande. Le cheptel porcin a retrouvé son niveau de 2009 avec 469 millions de têtes fin 2011. Les États-Unis ont été les plus gros fournisseurs des Chinois en 2011, avec 50 % de part de marché pour 200 000 tonnes. Mais les Brésiliens revenus sur le marché chinois annoncent qu’ils pourraient fournir 50 000 tonnes de porc en 2012.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires