Les Pays de la Loire, terre d'avenir pour le porc

Véronique Bargain

Les Pays de la Loire, terre d'avenir pour le porc
Gérard Bourcier, président de la FNP, entouré de Christelle Amiaud et de Mickael Guilloux, vices-présidents. "La région a des atouts pour répondre aux attentes des consommateurs." - © Véronique Bargain

En 2016, 2,8 millions de porcs ont été abattus en Pays de la Loire, soit 0,07 % de plus qu'en 2015. « Après des années de baisse, la production s'est stabilisée en 2016, même si l'année est restée difficile », a indiqué Gérard Bourcier, président du Comité régional porcin (CRP) des Pays de la Loire lors de son assemblée générale. En 2016, le CRP a continué ses actions, avec au niveau régional la participation au Cralim (Comité régional de l'alimentation) pour renforcer la présence des produits de proximité en restauration collective, la validation du schéma directeur régional des exploitations avec en porc le renforcement du lien au sol, et la création d'une formation « salariés en élevage porcin » qui pourrait démarrer en 2017. « Il y a aujourd'hui un vrai enjeu à renouveler les générations et à moderniser les élevages", a souligné Gérard Bourcier. "La région a des atouts pour répondre aux attentes des consommateurs. Nous devons relancer la dynamique." En 2017, le CRP veut donc renforcer ses efforts pour promouvoir l'installation et la modernisation. « Il y a de nombreuses pistes d'avenir, la bio, les filières qualité, la méthanisation... Nous devons étudier toutes les possibilités et trouver des candidats à l'installation." Le comité va étudier les différentes solutions pour établir des références technico-économiques qui seront présentées aux éleveurs et étudiants lors d'une Journée régionale porcine en février 2018.

Source Réussir Porc

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires