Les prix du porc se stabilisent en janvier, après une mesure d'aide (Commission)

Les prix du porc se stabilisent en janvier, après une mesure d'aide (Commission)

La Commission européenne s'est félicitée mardi de l'arrêt porté à la baisse des prix du porc en janvier, après le succès de l'une des mesures d'urgence décidées au plus fort de la crise agricole par les ministres des 28.

"Le déclin des prix de la fin 2015 a été enrayé et une légère hausse des prix peut être constatée ces dernières semaines", a souligné une source à la Commission. Le prix du porc a en effet grappillé 1% entre la première et la deuxième semaine de janvier. La Commission attribue ce point d'arrêt au succès du programme d'aide au stockage privé lancé le 4 janvier "avec des résultats positifs". Annoncée en novembre par le commissaire en charge de l'Agriculture, Phil Hogan, face à un marché du porc qui ne se redressait pas, la mesure a permis de retirer du marché 90.000 tonnes de viandes et produits, stockés pour cinq mois, a précisé une source proche du dossier. Cela représente 4,5% de l'abattage mensuel dans l'Union européenne. Par comparaison, un programme identique lancé en mars 2015, considéré comme un échec, avait vu le stockage atteindre 60.000 tonnes en deux mois.  

Stockage

 

Les experts de la Commission ont estimé que le programme de stockage de janvier avait atteint un point d'équilibre, à ne pas dépasser pour éviter de reporter le problème de surplus à cinq mois, et le programme a été suspendu jusqu'à sa clôture officielle, a expliqué cette même source proche. Quatre pays ont massivement souscrit aux aides de stockage privé: l'Allemagne, l'Espagne, le Danemark et les Pays-Bas. A contrario la France, où les éleveurs de porc sont pourtant en grande difficulté, a peu participé. Le ministre français de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, s'en est d'ailleurs inquiété lundi, notant qu'en France "on fait à peine 2,7% du total (du porc stocké, ndlr) à l'échelle européenne quand l'Allemagne et l'Espagne représentant 50% à eux deux". L'aide au stockage privé fait partie des mesures annoncées lors d'une réunion extraordinaire des ministres de l'Agriculture le 7 septembre 2015, soit un paquet de mesures de 500 millions d'euros visant en particulier à soutenir les produits laitiers et la viande de porc.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires