Marges excessives : UFC Que Choisir dénonce les prix des produits alimentaires

Claudine Gérard

Entre 1992 et 2009, le prix du porc a baissé de 26 %, tandis que le prix de la côte de porc a augmenté de 25 % ! C'est l'un des exemples d'abus révélés par UFC Que Choisir au terme d'une enquête menée dans 1 250 magasins pour trois produits : le lait demi écrémé, la côte de porc et l'escalope de poulet, trois produits peu transformés. L'UFC Que Choisir dénonce des pratiques « inadmissibles des industriels et des distributeurs qui profitent des variations de prix agricoles, plus particulièrement des baisses, pour accroître fortement leurs marges ». « Refusant de tels abus », l'association fait une proposition concrète : mettre en place un coefficient multiplicateur, comme en fruits et légumes, qui permette de calculer un prix de vente maximum, en multipliant le prix agricole par ce coefficient défini conjointement avec les professionnels. Selon UFC Que Choisir, un tel dispositif a l'avantage de permettre aux professionnels de répercuter les hausses de matières premières, et de préserver les intérêts des consommateurs puisqu'il oblige à baisser les prix en rayon lors des baisses des cours agricoles.

Source Réussir Porcs Janvier 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires