Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Baisse plus modérée des cours sur les marchés européens.

FranceAgriMer

Depuis un mois et l'annonce brutale d'une baisse des cours en Allemagne, les marchés européens ont été entraînés dans une spirale baissière qui semble se ralentir cette semaine. Ainsi, pour la première fois depuis début septembre, les cours en Allemagne n'ont pas baissé cette semaine en étant reconduits à 1,42 €/kg. Les cours sont également stables en Belgique et en Italie, respectivement à 1,37 €/kg et 1,27 €/kg. Toutefois, ils poursuivent leur baisse aux Pays-Bas ( 1 centime à 1,08 €/kg vif), en Espagne (- 4 centimes en Espagne à 1,06 €/kg) et au Portugal (- 5 centimes à 1,53 €/kg. Tenant compte du fort repli dans l'UE, le prix d'acompte danois est fixé à 1,24 €/kg, , pour la semaine 40, soit une baisse de 5 centimes par rapport en deux semaines.

Au Marché du Porc Breton de Plérin, après l'annulation du marché du jeudi 24 septembre, deux marchés à offres conséquentes ont eu lieu cette semaine, lundi et jeudi. La baisse des cours s'est poursuivie, puisque sur la semaine, le cours abandonne 3 centimes pour s'établir à 1,11 € / kg. Les baisses des cours de ces dernières semaines ont semble-t-il permis de redynamiser la consommation française mais n'ont pas permis, pour l'instant, de développer les exportations.

Dans la zone Uniporc Ouest, les abattages ont été, en semaine 39, de 398 671 porcs, soit 3 000 porcs de plus que les prévisions et avec un poids moyen qui s'alourdit de 100 grammes à 91,2 kg, signes d'une offre soutenue. En semaine 39, les abattages devraient être proches de 400 000 porcs avec un poids moyen en progression de 100 à 150 grammes.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires